Et le privé ? 

La réanimation dans le secteur privé, bien que minoritaire, est une possibilité d’exercice.

Elle représente environ 10% des lits de Réanimation en France.

Comme le secteur public, le nombre de postes à pourvoir y reste conséquent, et les patients y sont aussi diverses et leurs pathologies variées.

D’ailleurs le reste à charge pour eux est souvent le même que dans le public. Il est possible d’y faire des activités de recherche comme dans le public.